Rechercher
  • Stéphane

QU'EST CE QUI EST SOURD, IMPATIENT ET NE VOIT LES CHOSES QUE VERTICALEMENT ?

Dernière mise à jour : juil. 23

Réponse : un internaute en 2021 !


CONSTAT

  • L'internaute a un problème d'attention. Les vidéos les plus lues sur Internet durent moins de 30 secondes.

  • L’internaute est un zappeur compulsif. La plupart des vidéos sont écourtées au bout de quelques secondes seulement.

  • L’internaute n'a pas d'oreille. Il regarde les vidéos sans le son.

  • L'internaute ne fait qu'un avec son smartphone. La majorité des vidéos sont lues sur ce support.

Ce qui veut dire que l'internaute lambda voit vos vidéos rapidement, muettes et à la vertical.




DUREE D'UNE VIDEO

Il existe un débat sur la longueur utile d’une vidéo. 10 secondes peuvent dire beaucoup de choses. Le contenu de votre film n'est pas lié à sa durée mais plutôt à votre intention.


Une vidéo longue prendra le temps de raconter une histoire. Elle renforcera votre image et créera de l'adhésion en communiquant sur vos services mais aussi vos valeurs. Elle convient bien à un film de présentation d’entreprise par exemple.

A l'inverse, une vidéo courte ira à l’essentiel : 1 sujet, 1 caractéristique, 1 bénéfice. Bref, le bon vieux CAB bien connu des commerciaux. Elle convient parfaitement à la promotion d’un produit, d’un service ou d’un savoir-faire en particulier.


Tout dépend du sujet et de votre stratégie de communication.


Ce qui est sur c'est que vos 5 premières secondes doivent impérativement accrocher votre auditoire. Drone, effets spéciaux, tout ce qui est à l'image va compter. 10 secondes ou 2 minutes, sans cette accroche, votre message n'a aucune chance d'être entendu.



VIDEO MUETTE

Vous avez mis les moyens : Ingénieur du son, micro professionnel, Sound Design, musique épique, mixage au petits oignons. Ok. Sauf que la plupart du temps, au premier visionnage, l’internaute regarde la vidéo entre deux Emails, durant les transports, au bureau, en réunion, aux toilettes … bref : sans le son.


Si vous voulez qu’il profite de votre magnifique mixage et de la voix suave et perlée de votre meilleur(e) employé(e), faite lui comprendre, dès le premier visionnage, tout l'intérêt de votre vidéo en la sous titrant. Au second visionnage, il pourra alors profiter de son dernier caisson de basses ! bref : SOUS-TITREZ.


Source photo : savoirdanslavie.com



LA VERTICALITE

Si comme moi, vous avez appris à lire de gauche à droite, que votre champ visuel est plus large que haut, regarder un film à la verticale vous semblera peu naturel. Si en outre, on vous a appris à composer une image selon les critères classiques de la photographie, alors vous êtes perdu et pour tout dire, vous n’aimez pas ça. Moi non plus.


Malgré tout, le format vertical reste le plus utilisé par les réseaux sociaux et par Mme et Mr Toutlemonde. Nous, vidéastes, allons devoir nous y habituer et sans doute revoir notre manière de composer les images.


Une nouvelle forme de langage filmique ? Pas sur.


Pour l’heure, aucune caméra du marché – sauf les smartphones – ne filme au format vertical. Seuls les trépieds « photo », permettent, si la caméra n’est pas trop lourde, de basculer l’appareil pour filmer verticalement. Autrement dit, si voulez une belle image verticale faite à partir d’une vraie caméra, il faudra retailler l’image au montage.


En attendant, parce qu’ils sont majoritairement faits au smartphone, les films verticaux véritablement montés sont rares et renvoient encore une image d’amateurs. Pour cette raison, sauf cas particulier, nous vous déconseillons ce format pour vos films d’entreprise.




FORMAT CARRE

Alors que faire ? Les vidéos les plus consommées le sont depuis un smartphone. Un format adapté parait essentiel sur certaines typologies de vidéos.


Pour vos capsules, interviews et présentations produits, au format vertical, préférez le carré !

C'est simple : le carré n'est ni vertical ni horizontal. Ou plutôt, il cumule les avantages des 2.


Déjà, du point de vue diffusion, ce format s’affranchit des contraintes liées à l’appareil de lecture. Vertical ou horizontal, ça passe toujours.


Ensuite c’est un format de plus en plus privilégié par les réseaux sociaux. Qu’il s’agisse d’Instagram ou d'autres, il sera pris en charge sans rognage.


Enfin, le format carré supporte bien que le sujet soit au centre de l'image. Qu’il s’agisse d’une personne ou d’un produit, sa position centrale capte immédiatement l'attention. Alors certes c'est moins subtil mais l'image va directement à l’essentiel. Cela présente l'avantage d'être vite compris par l'internaute. Dans ses yeux, l'image claque immédiatement.





CONCLUSION

Film court, film long, l'essentiel n'est pas de suivre un diktat de longueur imposé par tel ou tel cabinet de conseils. Tout dépend de votre besoin et de votre stratégie de communication.


En revanche, il est essentiel d'accrocher immédiatement l’auditoire par des images audacieuses afin qu'il suive le reste de votre vidéo. Tout ce qui est à l'image va compter sauf le son. Les vidéos étant lues muettes, ajoutez les sous-titres.


Enfin, sur le format vertical, même s'il devient majoritaire, il renvoie encore aux images d’amateurs et toutes les vidéos ne s'y prêtent pas. Pour vos films institutionnels, conservez le format paysage qui reste plus qualitatif. Quant à vos vos capsules et vos interviews, préférez un format carré, plus professionnel et plus valorisant pour votre sujet que le format vertical.





25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout