top of page
Rechercher
  • Stéphane

Coulisses d'un tournage de pub : Tournage pour Balmain, (Partie 1)


TOURNAGE POUR BALMAIN


Fin février, grâce à l'ami ROMAIN SAVEL, j'ai été sollicité pour apporter renforcer l'équipe d'Alexandre Lagente chez SERGENT PROD qui tournait une publicité pour BALMAIN. Je m'attendais à une grosse équipe, j'ai été comblé !


Tournage sur deux jours. En voici le déroulé.


PREMIER JOUR : CHATEAU HAUT BAILLY,

Cru classé de grave, LÉOGNAN


J'arrive toujours en avance. Cela permet de s'imprégner des lieux, de l'ambiance, d'anticiper d'éventuelles difficultés et surtout rencontrer l'équipe en place de manière détendue.

Merci Rémy Nguyen pour ton accueil sur le tournage.


Chateau Haut Bailly (Photo : Bordeauxenprimeur.com)


La débauche de matériel est assez impressionnante : Roulante, caméra A Sony FX6, Follow ARRI, stabilisateur, optiques Cooke SP3... .




FX6 sur Gimbal...



.. et je n'ai toujours pas vu le camion régie plein à craquer !


La camion régie


Assez vite, je fais connaissance avec Lauranne qui gère la lumière et dont je suis au service. Elle va me diriger pendant le tournage. Elle est calme, directive et semble bien connaitre son sujet. Ca ma va bien.


Enfin, je rencontres le reste de l'équipe. C'est une vraie fourmilière d'hommes et de femmes expérimentés et ultra compétents. On sent qu'il y a une exigence. Grâce à des rôles bien ventilés et très bien définis, on sait immédiatement où trouver sa place.


Alors on porte, on porte et on porte encore... Purée ! Que c'est lourd un WindUp !!! Et je ne parle pas des 2 COB EVOKE de 2400 w et 17 Kg chacun, sans les ballastes ni les accessoires ! Hey ! C'est que j'approche la cinquantaine moi !



La roulante pour la team de l'image


Les fameux EVOKE 2400. 2400W bicolore... Ca pèse autant que ça éclaire !



Certains termes me sont inconnus ou bien nommés différemment de mes habitudes. J'apprends. J'apprends vite et la mécanique se met doucement en place. On tourne dans le chai pus dans le cuvier. C'est splendide.


Le Cuvier


En attendant la mannequin MAWENA TAKPA, on tourne des plans de coupes avec Arturo le décorateur. Napolitain, volubile et blagueur, il n'en reste pas moins un professionnel aguerri et très préparé : plexi découpé au laser, kobos spécialisés, fausses feuilles de vignes... je retrouve mes marques de cinoche ! On s'entend bien.




Au déjeuner : menu gastronomique. On nous propose le vin de la maison. Premier Grand Cru. Je regrette de ne pas en boire mais fais la connaissance de Mawena. Elle m'intimide un peu mais son visage dégage une telle douceur que je finis par engager la conversation. Elle m'explique un peu de son parcours, ses voyages, sa coiffure... Elle est super cool en fait !



Nous avons été trèèèèèèèès bien reçus !


Prises de vue dans le chai


Suivi de point grâce au Follow ARRI et des compétences certaines de la team Caméra


L'après midi se poursuit dans les vignes puis le cuvier puis la terrasse jusque tard. J'ai un RDV avec des partenaires, je regrette de ne pas pouvoir rester au delà de 19h.






33 vues0 commentaire

Comments


bottom of page