Rechercher
  • Stéphane

METTRE EN VALEUR SON SUJET : LA PROFONDEUR DE CHAMP

Dernière mise à jour : juil. 13

Souvent, on trouve qu'une photo est belle parce qu'elle est bien exposée et que son sujet est bien isolé du contexte. En gros : le sujet est net tandis que les autres plans de l'image demeurent flou. C'est particulièrement vrai en portrait. La remarque reste valable en vidéo.


Cette notion de netteté dans une image rejoint la notion de profondeur de champ. La profondeur de champ c'est la partie de l'image où tout est bien net. On dit qu'elle est grande lorsque toute l'image est nette et faible lorsque seule une petite partie de l'image l'est.


Image à faible profondeur de champ, mettant en valeur le second personnage

Sources : Photo club du mascaret (Vayres, 33)


Image avec faible profondeur de champ Image avec grande profondeur de champ


La notion de netteté est liée aux lois de l'optique. les rayons lumineux entrent dans l'objectif de votre caméra selon plusieurs angles (en gros, la lumière vient de partout) et vient frapper le capteur qui la transforme en signal numérique;


Pour obtenir la profondeur de champ souhaitée, vous devez donc jouer sur les paramètres de votre objectif : focale, ouverture.


L'ouverture

A faible ouverture (ex : f8 ou f22), les rayons lumineux arrivent perpendiculairement au capteur et toute la scène est généralement bien nette. A l'inverse, à faible ouverture (ex : f2.8), certains rayons lumineux n'arrivent pas perpendiculairement au capteur. Les zones concernées de l'image sont donc floues.

Influence de la focale sur la profondeur de champ - Source : avecunphotographe.fr



La focale

La focale, c'est, grosso modo, la taille de votre objectif Une focale de 100 mm rapprochera davantage votre sujet qu'une focale de 50 mm. Or, optiquement parlant, sans rentrer dans les détails, retenez qu'à ouverture identique, une large focale (ex : 24 mm) génère une profondeur de champs plus grande que les focales longues (ex : 100 mm).


Conseil

Donc si vous souhaitez avoir une image toute nette, un paysage par exemple, il est conseillé de fermer l'objectif et de choisir une focale large. Ex : 24 mm à f8

Si à l'inverse, vous souhaitez filmer une personne, en portrait par exemple, il est préférable de choisir une focale plus longue et d'ouvrir l'objectif. Ex : 50 mm à f2


L'intérêt d'un grand capteur

Sur une caméra donnée, on ne peut pas modifier la taille du capteur. Il faut donc bien la choisir au départ et connaitre ses possibilités car à focale et ouverture fixe, la taille du capteur sera déterminante sur la profondeur de champ. Plus il est petit, plus les rayons lumineux de l’image capturée vont arriver en ligne droite et perpendiculairement au capteur. Cela donne une image nette sur tous les plans.


A l’inverse, un capteur plus grand laisse entrer les rayons sous plusieurs angles. Toute l’image ne sera pas nette. Le vidéaste devra choisir une zone de mise au point où l’image sera nette. Il obtiendra donc aussi une zone de netteté (profondeur de champ) et une zone de flou d’arrière-plan et/ou d’avant plan. C’est particulièrement utile lorsqu’on veut mettre en valeur un sujet vis-à-vis de son environnement. Sur un smartphone, compte tenu du tout petit capteur présent dans l'appareil, il est impossible de faire une image à faible profondeur de champ.


Ca vous parle ? Vous avez raison, restons simples !

Source : wikipédia



Retenons que les grands capteurs, en plus d'être plus lumineux, vont donner des profondeurs de champs plus faibles que les capteurs plus petits.



L'intérêt des caméras sur les smartphones.

Evidemment, le smartphone, on l'a toujours sur soi et, avouons le, les vidéos de vacances se passent assez bien de toute ambition artistique. Seul compte le souvenir.


Mais si à l'inverse, on souhaite monter les vidéos prises et en faire un film qu'on sera fier de montrer à son entourage, on aura besoin de mémoire, d'optiques lumineuses capables de filmer en soirée ou dans l'obscurité, de contrebalancer un contre jour (dynamique), de mettre en valeur son sujet (profondeur de champ), de retraiter l'image etc... le smartphone, avec son tout petit capteur, son optique fixe et son ouverture limitée, avouera rapidement ses limites.


C'est encore plus vrai lorsqu'on souhaite réaliser des vidéos institutionnelles : interview de collaborateur, promotion touristique, immobilière etc... Bref, il faudra une caméra !


En fonction de la taille du capteur, de la possibilité de retraitement des images filmées, des objectifs utilisés et du résultat attendu, le coût d'une caméra peut atteindre des sommes à 5 ou 6 chiffres. Ceci explique le coût des prestations professionnelles qui, en plus d'une expertise liée à la formation et l'expérience, permet aussi des résultats parfois exceptionnels et dans tous les cas, bien meilleurs.




9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout