Rechercher
  • Stéphane

AMELIORER LE SON - PARTIE 2 : Choix d'un dispositif

Dernière mise à jour : août 30

Lorsqu'on filme une scène, même familiale, il est préférable d'enregistrer le son avec un dispositif externe plutôt que de s'appuyer sur le micro de la caméra ou du smartphone. Ce dispositif est constitué d'un micro et d'un enregistreur.


Le SON, C'est quoi ?

Le son est un phénomène physique vibratoire caractérisé par une fréquence en Hertz (Hz) et une intensité en Décibel (dB). Lorsqu’il est émis, une onde de pression acoustique se propage dans l’air (ou dans tout autre milieu)


Le MICRO, C'est quoi ?

Un microphone est un appareil capable de convertir cette onde de pression en signal électrique. Tous les micros possèdent une membrane mobile plus ou moins grande (ou un ruban pour certains), très légère et sensible aux variations de pression acoustique. Lorsque l’onde sonore heurte la membrane, celle-ci bouge et engendre, grâce à un dispositif électronique, une tension électrique.


L'Enregistreur

L'enregistreur est un appareil capable de recevoir la tension générée par le micro, l''amplifier et de la convertir en données numériques réutilisables. Il peut être avec micros intégrés ou disposer de prises XLR pour micro externes.



Prise XLR femelle pour microphone




CHOIX D'UN ENREGISTREUR AVEC MICROS INTEGRES


Ce n'est pas ce qui est utilisé par les professionnels. Ils peuvent néanmoins convenir en usage familiale ou amateur. L'intérêt de ces appareils est leur compacité. Ils se raccordent facilement à une caméra et utilisés seuls, ils peuvent être posés sur un pied et enregistrent avec une meilleure qualité que ce que vous trouverez sur un smartphone. A remarquer : ils enregistrent en stéréo. Leurs limites :

  • Sensibilité au vent

  • Sensibilité aux bruits de manipulation

  • Qualité moyenne des micros embarqués

Si vous optez pour cette solution, préférez en un avec prise XLR. Vous pourrez ainsi facilement améliorer l'ensemble en y branchant un micro externe.


Exemples de dispositifs avec micros intégrés, parmi les plus connus du grand public

  • TASCAM DR05 (sans prise XLR)

  • ZOOM H1 (sans prise XLR)

  • ZOOM H4N (avec prises XLR)

  • TASCAM DR40 (avec prises XLR)


Il en existe d'autres selon votre budget.


Mon conseil :

Selon moi, ces solutions dépannent et restent un pis aller. En revanche, ils constituent une solution d''enregistreur autonome en y ajoutant un micro externe. Préférez donc ceux dotés de prises XLR. Vous bénéficierez alors d'un grand choix de micros si votre besoin évolue.




CHOIX D'UN ENREGISTREUR & MICRO EXTERNE SEPARE,


Un enregistreur comme ceux décrits ci-dessus peuvent très bien faire l'affaire dans le cadre d'un usage familiale. Certains sont même utilisés pour des courts-métrages amateurs et leur qualité est acceptable s'ils sont dotés du bon micro.


La qualité du résultat seront donc déterminée par le choix de celui-ci. Or il n'existe pas de micro "bon à tout faire". Pour bien le choisir, il est indispensable de connaitre les familles de micros avec leurs avantages et leurs limites. On les classe selon leur technologie et leur directivité.


Globalement, il existe 3 technologies de microphone :

- Dynamique

- Statiques

- A électret


Un micro peut enregistrer le son selon une direction prédéterminée. On parle de directivité. Elle peut être :

- Omnidirectionnelle

- Cardioïde

- Supercardioïde ou Hypercardioïde

- En 8


La plupart des micros disposent d'un pictogramme indiquant leur directivité.


Selon l'usage, on ne prendra pas le même micro.





Prochain article :

Statiques ou dynamiques, directivité d'un micro et exemples de micros du marché


10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout