Rechercher
  • Stéphane

ABCD’aire d’AEROVID – P comme PROFONDEUR DE CHAMP

Sur une photographie, entre le premier et le dernier plan d'une image, il arrive que certaines zones soient nettes et d'autres, en arrière plan, plus ou moins floues. On parle d’une grande profondeur de champ lorsque la partie nette de l'image couvre tout ou grande partie des plans. On parle d'une faible profondeur de champ lorsque la partie nette de l'image ne couvre qu'une faible partie de celle-ci. C'est souvent le cas des portraits qui ne laissent net que le visage du sujet en laissant flou l'arrière plan situé derrière. Le flou artistique d’arrière-plan - ou de premier plan - est appelé BOKEH.


Cela s’obtient généralement grâce à des caméras dotées de grand capteur associées à des objectifs lumineux dont l'ouverture est inférieure à 2.8 (sur grand capteur). Si vous observez l'objectif d'un appareil photo, c'est la valeur inscrite juste après le petit "f" et qui précède généralement l'indication de focale exprimée en mm.


Il est très difficile d’obtenir un joli bokeh avec les smartphones car ils n’ont que des petits capteurs et très rarement d'objectifs lumineux.


Chez AEROVID, on aime les faibles profondeurs de champ. Toutes nos caméras sont dotées de grands capteurs et nos objectifs ouvrent entre 1.5 et 2.8 pour toutes nos focales comprises entre 18 mm et 100 mm.


Cela valorise nos clients tout en offrant un rendu cinématographique qu'on trouve plus joli.






8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

AEROVID SARL est une société de production audiovisuelle basée à IZON (33)

Tel : 06 60 18 51 61 - Mel : info@aerovid.frSiren 888943933 - NAF : 5911B

Télépilote déclaré auprès de la DGAC sous le numéro ED11927